Association des Anciens Combattants, Victimes de Guerre et Sympathisants des Terres d’Aurignac

Créée en 1982 par Mr Espagne Jean-Marie, l’association des Anciens Combattants, Victimes de Guerres du canton, puis des Terres d’Aurignac n’a cessé d’évoluer avec les anciens de la seconde guerre mondiale, de l’Indochine, de l’Algérie, puis des Opérations extérieures récentes d’Irak, d’Ex-Yougoslavie, République Centrafricaine, Congo, Zaïre, Macédoine, Kosovo, Côte d’Ivoire, Afghanistan et Mali. 
En effet, on peut entendre et s’attacher d’un  premier coup d’œil rapide mais pas complet, au seul mot “anciens” qui pourrait seulement refléter une personne quelconque qui a vieilli, en maison de retraite. Les anciens combattants sont bien plus que celà, car des conflits ont malheureusement toujours existé et jamais cessé et sont aussi synonymes d’aide humanitaire et d’aide aux personnes démunies victimes de guerre. Pour s’étendre encore plus, rayonner et faire adhérer à cet esprit républicain, de défense de ses valeurs, Égalité-Liberté-Fraternité, elle a aussi récemment ajouté les sympathisants qui commencent à renflouer nos effectifs. Avec son siège social à Aurignac, elle est fortement représentée à Montoulieu-Saint-Bernard, Aulon, Benque, Latoue, Saint-André, Boussan, Terre-Basse, Esparron, Eoux, Samouillan et Alan. Présidée ensuite par Pierre Juffrault puis Pascal CHARRIERE, elle prend des airs de jeunesse, se développe et se fait connaître mais surtout crée des partenariats avec les institutions, les maires de l’ancien canton et essaie de faire participer les enfants à ce devoir de mémoire, de soutien et d’éducation civique avec les établissements scolaires du secteur. Elle essaie d’accueillir des sympathisants civils, mais n’ayant pas les mêmes valeurs d’entraide, de cohésion et de solidarité et face à l’individualisme de la société, cela reste une opération très délicate. Le souhait le plus grand est de revoir les enfants chanter autour de chaque monument aux morts lors des 3 différentes et principales cérémonies qui sont le 8 mai, le 14 juillet et le 11 novembre. Partenaire local du Téléthon avec l’association AFM Téléthon, elle se veut d’utilité publique et de transmission de valeurs d’entraide et de cohésion, fraternelle et exemplaire avec ses compatriotes. 
Cette association apprendra avec le temps à ses habitants que les anciens combattants, ce n’est pas que les conflits, les guerres mais surtout l’aide humanitaire, l’aide aux personnes sinistrées et le devoir de mémoire pour ceux qui ont donné leur vie, le sacrifice ultime, pour que nous vivions actuellement en paix, en harmonie et en République avec nos droits et nos devoirs. C’est grâce à nos soldats, ne l’oublions pas.